/!\ Veille ALIMENTS, SANTÉ, ÉCOLOGIE

“ Nous pourrions bien nous apercevoir un jour que les aliments en conserve
sont des armes bien plus meurtrières que les mitrailleuses.
[Georges Orwell]


“ Que ta nourriture soit ta médecine, et ta médecine, ta nourriture.
[Hippocrate]


Hippocrate a mis en place les fondations de la médecine moderne. Selon lui, le corps humain dispose d'une capacité innée d'auto-guérison.
Le "Serment d'Hippocrate" est encore aujourd'hui prononcé par les médecins.
Toutefois, notre façon d'aborder la maladie a changé depuis l'époque d'Hippocrate : de nos jours, les médecins sont très peu formés à la nutrition, voire pas du tout*.
La médecine moderne a désormais pour principe "A chaque maladie son médicament". Et l'industrie pharmaceutique souhaite conserver cette politique.

*N.B. : Moins de 10 heures sur l'alimentation /!\ dans tout le cursus de formation d'un médecin.

“ Le microbe n'est rien, le terrain est tout.
[Louis Pasteur, sur son lit de mort, reconnaissant l'approche de Claude Bernard]

Dossiers et Veille /!\ sur l'Alimentation, la Pharmaceutique et la Santé

Nous ne pouvons plus ignorer les dégâts colportés par les lobbys de l'agro-alimentaire et de la pharmaceutique.

/!\ VEILLE Alimentation et Santé dans base de FILMS DOCUMENTAIRES (constat et enquêtes)

L'Alimentation industrielle :

Les aliments « transformés » industriellement n’ont pas la même valeur nutritive que les aliments « bruts ».
Ils sont tous plus ou moins concentrés (appauvris en élements), salés et sucrés.
Formulons à nos esprits cette vive synthèse qui suit, jusqu'à comprendre l'intérêt de modifier en profondeur notre alimentation, de la simplifier.

Sucre, sel, matières grasses saturées, ingrédients cachés sont en surabondance dans tous les plats préparés, conditionnés, il en va de même pour les soupes industrielles (sel, sucre). Les aliments importés (faisant parfois plus de 3000 km) sont généralement "irradiés" afin - officiellement - de favoriser leur conservation (= la maturation des aliments est ralentie voir stoppée...). Au supermaché, rares sont les aliments gorgés de soleil... et leur transformation a pour conséquence la déperdition des apports nutritifs, ils sont dévitalisés. A cela ajoutons les "ingrédients" que sont les intrants : pesticides, engrais chimiques, tous dérivés du pétrole. La profusion des grandes surfaces nous illusionne sur la capacité et la fertilité des terres qui sont de plus en plus asséchées, désertifiées.

Aussi, la surabondance de viande n'est possible que par l'importation du Soja OGM qui défriche la forêt Amazonienne : nos bétails sont nourris à 80% de ces OGM importés, 50% de tous les antibiotiques produits vont à l'élevage, donc dans ces viandes industrielles. Les vaches laitières ayant à l'état naturelle une longévité de 15 ans, se voit livrée à l'abattoir au bout de 5 ans, par fatigue chronique à extraire des tonnes de laits et à enfanter en continu.

Toutes les boissons modernes sont des gouffres à sucres, leur impression d'énergie n'est qu'une perturbation à nos corps et nos esprits qui deviennent hyper-excitables.

 

L'industrie pharmaceutique : à compléter

 

L'alternative de vie :

Comment peut-on séparer notre état de santé de notre type d'alimentation ?
C'est en sélectionnant les aliments les plus simples et gorgés de soleil, en éliminant en priorité le maximum de produits manufacturés, suremballés, puis en nous tournant vers le Bio, le paysan de proximité ou mieux encore notre Potager permaculture (donc Bio),
que nous pourrons nous rapprocher de la véritable Santé : celle basée sur un équilibre corps-âme-esprit nourris sainement.

Nous ne pouvons soutenir ces importations sans mesure (et conséquence sur la biodiversité, nos santés et celles des enfants, etc.), par nos achats sans ajustement, nous devons privilégier la qualité des aliments simples, brut. En finir avec le grignotage en allant vers des aliments meilleurs en qualité de vitalité donc au goût (dont subtil).
La quantité inutile, avoir accès à tout, tout le temps... n'est pas "normal" (!) c'est un luxe qui ignore les infinies conséquences.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 01/02/2014