Équilibre alimentaire par le végétarisme

Se désacoûtumer de la viande (et du poisson, et des produits laitiers) !

Il existe trois types d’organisme et cela dépend du mode alimentaire des ancêtres de chacun : des types glucidiques qui digèrent normalement les céréales et moins bien les produits carnés, les protéiques qui digèrent mieux les produits carnés et moins bien les céréales, et enfin les mixtes, qui digèrent les deux.

Mais la véritable difficulté d'un changement alimentaire relève simplement du changement de nos habitudes. Cela nécessite un goût pour l'expérimentation, et va avec un certain sens de l'observation : aucune raison de paniquer ! comprendre l'adaptation de notre corps, pourrait-on dire également comprendre sa détoxification.

La chose principale qu'il y a à comprendre est que lors d'un changement d'alimentation en privilégiant les aliments végétaux (cela inclut biensur céréales et légumineuses), notre estomac peut donner la "sensation de faim" quelques 3-4 semaines : c'est le temps de la réadaptation de notre estomac, qui se réduit du fait que la sensation de satiété ne s'obtient plus avec des aliments TROP lourds ! Vous verrez que vous n'aurez aucun soucis de digestion, ce qui se traduit par un gain d'énergie.

Et afin de mieux se défaire de nos habitudes, nous vous conseillons de marquer des étapes franches telles que :

  • stopper d'un jour à l'autre la viande (rien n'empêche de suivre les recommendations d'un bon docteur, mais sachez que le corps a de la marge !)
    • se reporter le temps de la désaccoutumence à la viande (2-3 mois) sur les oeufs bio (tous les 2-3 jours, par exemple), voire un poisson par semaine, pas plus !
  • stopper d'un jour à l'autre les gateaux et gourmandises
    • remplacer par des fruits sec ou séchés, amandes, noix, etc.
  • tournez-vous vers de BONS ALIMENTS (au goût plus fins, à forciori des aliments brut et Bio)
  • respectez cette base de l'équilibre complémentaire : 2/3 céréales + 1/3 légumineuses au cours d'une même journée.

Se défaire de l'addiction au sucre !

L'ajout de sucres dans notre corps n’est ni sain, ni naturel et encore moins indispensable. La quantité à laquelle l’organisme est exposé actuellement le tue. Vingt grammes par jour suffisent. Nous en consommons plus de cent !

Faites la chasse aux sucres cachés et vous comprendrez. Vous retrouverez la santé. Le seul problème, c’est que les industriels en mettent dans tous les produits transformés. Et globalement (et pour bien d'autres raisons) c'est bien ces produits transformés qu'il faut cesser de consommer.

Rien ne vous empêche d'ajouter du sucre* dans vos préparations, mais le sucre caché dans les aliments industriels, STOP !

*Privilégiez alors le sucre roux « cristallisé » (à ne pas confondre avec le sucre cristallisé blanc) qui porte le nom de cassonade ou sucre complet, et sucre brun ou sucre roux (sucre blond s’il est issu de l’agriculture biologique) selon la quantité de mélasse qu’on lui rajoute.

Reportages et documentaires

Documentaire Planète : On est ce qu'on mange (nutrition, santé)
ici partie 1/4 » voir toutes les parties ! partie 2 | partie 3 | partie 4

micro-reportage Arte _Xenius : Renoncer à la Viande ?

D'où les végétariens tiennent-ils leurs protéines ? Savant Singe

BILAN: Végétarienne pendant 6 mois

Reportage Arte : Doit on Manger de la Viande ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/01/2016