Le lombricompostage

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vermicompost

Le lombricompostage est la transformation de fumier ou de déchets organiques domestiques par des vers. Cela permet d'obtenir un engrais gratuit pour le potager ou les bacs à fleurs. Le vermicompost s'utilise par simple épandage autour des cultures.

Parmi les multiples espèces de vers présentes naturellement dans la terre, seules deux sont utilisées couramment lors du vermicompostage : l'Eisenia foetida (ver du fumier) et l'Eisenia andrei (ver de Californie).

Pour cela, ils s'équipent d'un vermicomposteur placé dans le jardin ou même en appartement. En effet, le vermicompost ne dégage pas d'odeur s'il est correctement réalisé.

L'inconvénient de la technique est que, contrairement au compostage classique avec montée en température, les graines présentes dans les déchets ne sont pas neutralisées. Il est donc fréquent de retrouver des plants de tomates, melon et autres là où le vermicompost a été épandu mais dans ce cas c'est qu'il n'a pas été suffisamment travaillé.

Le "jus de lombric" ou "thé de compost" est de l'engrais liquide concentré, un véritable boosteur (!) se retrouvant au fond des bacs composteurs.

Les constituants du compost

Ce sont les mêmes que pour tout compost excepté les déchets animaux.

Pour trouver des vers ?

Cherchez d'autres intéressés au lombricomposteur ou des fournisseurs de leur surplus tels sur : plusdevers.fr
ou cherchez sur internet "lombric pour compostage ou composteur"  20€ pour 250 gr

ou les sites : jardins-animes.com   verslaterre.com   fermedumoutta.fr

Récupérer le thé du compost

source : http://www.aujardin.info/fiches/compost-the.php

Certains composteurs proposent des systèmes permettant de récupérer le thé du compost, c'est à dire un liquide riche en matières organiques issu du compostage qui peut être utilisé pour arroser vos plantes d'extérieur et d'intérieur.

Vous pouvez également produire votre propre thé de compost à partir d'un sac de toile dans lequel vous placez du compost bien décomposé, que vous mettez à tremper dans un seau d'eau de pluie au moins une semaine jusqu'à obtenir un jus de la couleur du thé. Remettez le compost dans votre composteur et votre thé est prêt.

Dans tous les cas il faut diluer ce thé de compost à raison de 1 volume pour 10 volumes d'eau, sinon on risque de brûler les racines des plantes.

Ce thé ainsi obtenu sera profitable à toutes vos plantes en période de croissance.

2 vidéos qui expliquent le principe et la construction DIY

Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé

Comment faire du thé de compost

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 22/01/2016