Disiz - La Rébellion d'un Coeur

Album Transe-Lucide (un titre bonus offert exclusivement en pré-commande): http://po.st/TranseLucideDisiz Concert au Bataclan le 19 mars places encore disponibles ici: http://www.digitick.com/disiz-concert-le-bataclan-paris-19-mars-2014-css4-digitick-pg101-ri2142166.html La Rébellion d'un Coeur Après "Le prélude à la Rébellion des Coeurs" sorti le 7 septembre 2012, qui annonçait Extra-Lucide, cette mise en image donne le ton de ce que sera Transe-Lucide. Texte: Disiz Musique: M£D£LIN£ Scénario Vidéo: Disiz et Johann Merci à Johan "Keezy" Dorlipo pour ces magnifiques images. Merci à Lucile étudiante aux Beaux-Arts de Paris pour son naturelle et sa gentillesse. Merci à Faqqyr Bey pour une fois encore la création de la splendide veste que je porte devant la toile de De La Tour. Merci à Cécile Giovannini pour la puissante peinture du Lotus. Merci à ma Lucidream Team et la Def Jam Team. Enfin, sachez bien tous, que sur ce disque, chaque détail compte et que rien n'a été laissé au hasard... Paroles du titre "Tetsuo" Ainsi soit-il puisqu'il faut que je le fasse / La détermination c'est la voie des kamikazes / J'suis dans les loges, dans les vestiaires du stade / Le futur en otage, je suis seul devant la glace / Pas là pour le résultat, ni pour l'art et la manière / J'ai juste ma niya pas besoin de bannière / Une rage qui se contient et ça date pas d'hier / J'suis comme un cheval fou qui tourne devant la barrière / La peau moite, le regard vide, la tête pleine / Ma tête pleine de vide, le coeur plein de peine / Odeur de fuel dans le zène, j'ai du fiel dans les veines / Plus de ciel dans mes yeux, donc j'ai des bombes sous les ailes / Et j'ai la tête sous l'eau, je suis comme sous quatre sumos / J'suis comme Tetsuo, ne fais pas le Kaneda / Ne les mettez pas face à moi, où je les efface comme Velleda / J'ai plus les clés du cadenas, ma rage est enfermée, elle me brûle comme du magma / C'est le genre de texte qu'ils aiment pas / C'est des putains de robots, à croire qu'ils ne saignent pas / Et quand ils font du mal, qu'est-ce que tu crois, ils ne signent pas / Le diable est bien vivant, ne le sous estime pas / Et ils forment ses rangs, le mal conquérant / A l'assaut des âmes errantes, de nos vies aberrantes / Accoutumés, abasourdis, il veut que tu mettes ta rage en sourdine / Hauts les Coeurs ! Je veux voir les mains en l'air ! / C'est pas parce qu'il n'y a pas d'armes qu'on est pas en guerre / Dis ce que tu penses, raconte ce que tu vis / Tu n'as rien à craindre quand tu vois ce que tu subis / Les agneaux ne craignent plus le loup ! / Parce qu'on s'est rendus compte qu'on était plus que vous ! / La peur va changer de camp / On va faire comme au basket, on va faire écran / On va faire les grands, on va mettre les gants / On va serrer le ventre, on va porter le vent / On va changer les codes, changer l'école, tous dehors on va voir qui rigole / On va briser les murs: Pink Floyd / Je crois en Abraham pas besoin de Lincoln / Face aux cowboys on à la force du boycott / Qu'ils envoient leurs golgoths, qu'ils nous Pol Pot / On va les Lech Walesa / On va les Malcolm ! / On va les Tien An Men / On va les Tolstoï !"

Retour

constat capitalisme matérialisme norme spirituel spiritualité

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.